Les dérives sportives de l'Aïkido

 


si vous voulez faire fortune c’est facile :
achetez un Français au prix qu’il vaut et revendez le au prix ou il s’estime.

Origine belgique.

1- L'Aïkido "est un art" pas un sport

 


Différence entre arts et sports en images

la pratique du sport est bonne pour la santé ...
la preuve en image et dans la presse

Aïkido un art ou un sport

On connaissait l'art culinaire mais qui connaissait le sport culinaire ?
Comme en aïkido il ne faut pas confondre art et sport. Les grands chefs comme Paul Bocuse n'ont rien à voir avec le champion des mangeurs de boudin agrée jeunesse et sports afin de représenter la France dans les compétitions internationales.

 


Nos champions en action

« William Hugo reste le meilleur mangeur de boudin »

Aïkido un art ou un sport

D'autres idées pour les amateurs

Prérequis pour bien comprendre ...

En France :
Il y a un "ministère de la culture et des arts" et "un ministère de la jeunesse et des sports". L'un s'occupe des arts et l'autre des sports. Le fondateur de l'aïkido a été très clair : " l'aïkido est exactement l'inverse d'un sport... un art ".

Une évidence "OUI", mais pas pour tout le monde?
La recherche de l'harmonie de l'unité, le "aï" de aïkido est l'opposé de la compétition où l'on recherche la dualité, la confrontation.
"Sport d'opposition" selon la désignation même des éminents sportifs.

Comment peut-on faire l'aïkido du fondateur dans un cadre sportif ? On n’en fait tout simplement pas.
On ne peut pas être agressif, combattre, vouloir être le plus fort, ...
Objectif du sport : savoir "qui est le champion"
Ensuite on en parle de partout et on s'en vante : "le culte du champion".

Dans un art martial (la base du Budo japoanais) c'est exactement l'inverse : se vanter, faire la montre est indécent, une preuve flagrante d'immaturité. Donc une dérive des sports martiaux judo, karaté etc qui pourtant l'affiche en grand dans les dojos qui n'a pas vu les photos de champions ou les Teddy Rinner en carton cotoyer l'inverse les règles de la pratique du même judo par exemple ?
Les grades, les diplômes ne concernent que le maitre et l'élève et ne regarde personne d'autre.... Ils n'ont de sens qu'à l'intérieur d'un dojo, et ne définissent que vos responsabilités pour ce dojo, pas votre valeur (notions sportives).
Où savoir qui est le plus fort n'a aucun sens et ne vient même pas à l'esprit.

La pratique de l'Aïkido demande donc de la cohérence pour ne pas être schizophrène.

2- La France : le seul pays qui fonctionne ainsi.

C'est pourquoi en dehors des frontières on ne trouve pas ce délire franco-français qui voudrait bien faire adopter ses bévues au monde entier.
Faut oser… certains l'ont tenté.

Si on peut faire de la compétition avec n'importe comme par exemple : "le boudin"
Il y a le meilleur mangeur de boudin compétions (ministère de la jeunesse et des sports) ce n'est pas pour autant de l'art de la cuisine (ministère de la culture).
"L'aikido sportif " (agréer jeunesse et sport, si on peut encore parler d'aïkido), et l'aïkido du fondateur sont exactement dans le même rapport.

La gestion "Jeunesse et sports", le constat :

La FIFA vient de nous le rappeler médiatiquement, mais il suffit de lire l'actualité sportive, les scandales sportifs défrayent la chronique régulièrement, on lutte contre mais sans succès comme le dopage… Normal c'est l'ADN du sport, aucune raison que cela change un jour.
Il suffit que l'Etat donne caution à une fédération pour que celle-ci en abuse, et au niveau fédéral et au niveau des individus qui la compose.
« C'est pas moi, c'est la fédé... » Pratique, toutes les dérives sont favorisées. Une fédération sportive fera donc tout pour avoir la caution de l'Etat, accordée pour 4 ans lors d’une olympiade, l'agrément est remis en question (principe démocratique). Sauf que rien ne change jamais. C'est d'ailleurs le besoin de cette caution qui entredéchire et les fédérations entre-elles et les individus à l'intérieur de celles-ci ; se servir de la caution de l'Etat au profit d'intérêt privé comme obtenir les postes à responsabilité, tout simplement ...

Voir les 2 liens ci-dessous pour le monde des fédérations martiales.
Ce qui ne veut pas dire que cela n'existe pas à titre privé, mais on n’a pas la caution de l'Etat où tout le monde devrait être à égalité. L’ampleur n'est donc pas le même, cela reste restreint à une association.
Dans tous les cas seul votre jugement vous protège.

 


Aiki n’est pas l’art de la bataille avec l’ennemi ; ce n’est pas une technique de destruction de l’adversaire, c’est la voie de l’harmonisation du monde qui fait de l’humanité une seule maison.

Suite de la citation

« O sensei disait que l’aikido est « geza no gyo » (la pratique de l’humilité). Ce qui veut dire qu’il faut se placer au service de tous les autres pratiquants en une position inférieure à eux, plutôt que de se placer par principe le plus haut possible.
Qui occupe une position de responsabilité devrait être, plus encore que les autres, conscient de cela.

Il n'y a pas d'ennemi dans l'aïkido d'Ueshiba. La première erreur est de croire que le Budo implique un adversaire, quelqu'un à vaincre ou à surpasser.
Le véritable budo n'a pas d'adversaire, car c'est la recherche de la synchronisation avec l'univers.

O sensei Morihei Ueshiba

Pas vraiment sportif le fondateur de l'Aîkido, et qui n'avait rien à faire du ministère de la jeunesse et des sports, à l'inverse de certains qui prétendent continuer sa voie...

Heureusement l'aïkido du fondateur est sans compétition ouf !!!

Comme on l'a vu avec le boudin on peut faire du sport et de la compétition avec n'importe quoi ; l'essentiel étant de glorifier son égo quel qu’en soit le prix, toute la misère humaine est sportive. On trouvera bien un jour de pseudo aïkidokas prêts à faire de la compétition... juste une question de temps, le temps que les pratiquants oublient les fondamentaux de leur discipline et que l'intérêt personnel de certains prenne la place, les médias se chargeront du reste.

La plupart abandonneront ce qui fait l'intérêt et l'originalité de l'aïkido

Pour faire comme tout le monde, satisfaire la dernière lubie à la mode génératrice de profits, à quand le cardio aïkido ? Chacun s'exerce en fonction de ses capacités et selon ses objectifs.
On adapte la pratique tout au long de sa vie.
L'aïkido est une véritable école du respect de soi et des autres.

2 liens pour comprendre


© 2018 Stages aïkido traditionnel avec Alain Peyrache shihan


Ci-dessous sites de reférences sur l'aïkido traditionnel avec de nombreux articles, vidéos, interviews

Liens aïkido qui peuvent vous intéresser

RGPD : Nous prenons très au sérieux la protection des données et de votre vie privée. En tant qu'école internationale, nous nous efforçons toujours d'assurer la conformité avec les différentes réglementations. Fidèle à nos principes chaque dojo gère ses adhérents et les données d'un dojo ne sont pas transmises ou accessibles aux autres dojos. Vos données sont à usage interne uniquement destinées à la gestion associative basique légale des divers pays membres de notre école.